Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Modèle mythique : La Peugeot 203

Publié le par Benjamin

Modèle mythique : La Peugeot 203

La Peugeot 203 est une des voitures anciennes les plus connues et les plus répandues sur les nombreux rassemblement qui ont lieu partout en France.

Au sortir de la seconde guerre mondiale, Peugeot cherchait à concurrencer la 15/6 et voulait produire une voiture à V8. Néanmoins les restrictions sur les matières premières firent que la marque s'orienta vers une voiture de 10 cv mais dont les performances devaient être équivalentes aux voitures de 11 à 14 cv d'avant guerre. Le chassis doit particulièrement être soigné pour faire oublier les problèmes (notament de freinage) de la 402. Peugeot est ainsi un des seuls constructeurs à baser sa gamme sur un modèle entièrement neuf après guerre.

Modèle mythique : La Peugeot 203

Le moteur type « TM » est un 4 cylindres en ligne longitudinal. Cubant 1 290 cm3, il développe 42 ch à 4 500 tr/min et passe à 45 ch à partir de 1953. La distribution est faite par un couple de chaine.Pour le circuit d’huile, il passe par un filtre externe qui sert aussi de radiateur d’huile. Le moteur consomme peu grâce à une 4e vitesse sumultipliée.

Il permet à la 203 d'atteindre les 115 km/h.

La boîte est donc une 4 vitesse synchronisée. Elle pose quelques problèmes, notament de sélection, qui seront résolus par son remplacement par la boîte de la 403 à partir de 1955.

Modèle mythique : La Peugeot 203

En 12 années de production la production sera de 685.000 véhicules. La plus produite sera évidemment la berline, avec 467.000 véhicules. Beaucoup de versions virent le jour avec notament les magnifiques découvrables, coupés, cabriolet, limousines et autres camionettes et plateaux.

De nombreux artisans produirent eux aussi des versions de la 203. La plus connue reste certainement la Darl'Mat. Ce préparateur offrit un second carburateur à la 203, la faisant passer à 50ch réels. On la reconnait aussi à ses baguettes chromées surmontant les ailes avant.

On pourra aussi noter Constantin qui ajouta au bloc un compresseur. Le moteur était alors porté à 90ch !

De nos jours, les nombreuses 203 réscapées font le bonheur des collectionneurs et sont très régulièrement visibles dans les rassemblements.

Commenter cet article