Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire d'une marque oubliée : Salmson

Publié le

Histoire d'une marque oubliée : Salmson

Salmson, c'est à la base des moteurs d'avions. La Société des Moteurs Salmson est créée en 1913 pour équiper la naissante aviation.

Pour le Salon de Paris de 1919, la marque reconvertit une partie de son activité et lance la fabrication sous licence d'un cyclecar anglais : G.N.

Une nouvelle voiture arrive en 1921, le type AL. Un modèle GS pour Grand Sport utilise un moteur à arbre à cames en tête (contrairement à la plupart des productions de l'époque à arbres à cames latérales). En le modifiant pour la compétition, Salmson s'offre des victoires de catégorie au Bol d'Or2 (1923), aux 24 Heures du Mans (1926, 1927, 1928) et aux 200 Milles de Brooklands (1922, 1923, 1924, 1925).

La croix de Saint-André devient l'emblème de la marque, à l'automne 1921. Fin 1922, Salmson lance sa première production originale, la 10 HP type D munie d'un moteur à double arbre à cames en tête remplacée plus tard ar la S4 au Salon de Paris 1929.

À l'automne 1934, la S4-D est dotée d'une une calandre inclinée, de roues avant indépendantes, d'une direction à crémaillère et d'une boîte de vitesses électromagnétique Cotal à quatre rapports.

La firme va mal. Fin 1953, le coupé 2300 S conçu par Eugène Martin ne réussit pas à inverser le cours de l'histoire. Entre la concurence de la Traction Citroën, les usines bombardées pendant la guerre et le manque d'innovation global de la marque, la firme s'arrète en 1956.

Reprise par Jacques Bernard puis par le Comptoir national du logement, la SMS disparaît début 1962 après plusieurs faillites.

Commenter cet article